Apparue il y a une trentaine d’années, l’impression 3D a suscité l’engouement, tant en médecine humaine que vétérinaire. Ce nouvel outil médical, complémentaire et innovant, permet de fabriquer du sur-mesure pour les animaux de toutes tailles. De plus en plus de vétérinaires s’y intéressent et élargissent ses applications à presque tous les domaines de la santé animale

L’impression 3D au service de la médecine vétérinaire

0
Apparue il y a une trentaine d’années, l’impression 3D a suscité l’engouement, tant en médecine humaine que vétérinaire. Ce nouvel outil médical, complémentaire et...
Le top 50 des meilleures écoles vétérinaires à l’échelle mondiale vient d’être publié, pour la septième année consécutive. Cinquante des plus grandes universités internationales dans le domaine des sciences vétérinaires sont ainsi comparées et classées dans le QS World University Rankings*, issues de 19 pays. En Europe, la France n’est toujours pas au rendez-vous : les écoles nationales vétérinaires restent absentes du top 50

Sciences vétérinaires : le classement 2021 des 50 meilleures écoles mondiales est sorti

0
Le top 50 des meilleures écoles vétérinaires à l’échelle mondiale vient d’être publié, pour la septième année consécutive. Cinquante des...
Avec le changement climatique et le réchauffement des mers, l’acide domoïque s’accumule de plus en plus dans les réseaux trophiques des océans. Cette neurotoxine a des conséquences désastreuses sur la faune marine. L’exposition à cet acide aminé augmente notamment de 1,7 fois le risque de maladie cardiaque mortelle chez la loutre de mer

Réchauffement océanique : une toxine menace les loutres de mer 

0
Avec le changement climatique et le réchauffement des mers, l’acide domoïque s’accumule de plus en plus dans les réseaux trophiques des océans. Cette neurotoxine...
Au cours des vingt dernières années, la recherche sur les cellules souches a attiré autant les regards que les financements. Découvertes en 1981 chez la souris et en 1998 chez l’homme, ces cellules ont en effet des propriétés uniques qui en font des outils inégalables. Alors qu’en médecine humaine, leur utilisation est encore considérée expérimentale, leur utilisation devient courante chez l’animal dans le traitement d’un grand nombre de maladies, notamment en médecine régénérative. Les animaux traités fournissent une base substantielle pour l’évaluation de l’efficacité des thérapies cellulaires

Les cellules souches gagnent du terrain en médecine vétérinaire

0
Au cours des vingt dernières années, la recherche sur les cellules souches a attiré autant les regards que les financements. Découvertes en 1981 chez...
Teigne et hérisson: la forte prévalence des porteurs asymptomatiques détectés dans cette étude souligne l’existence d’un risque de dissémination et de transmission zoonotique plus important que prévu.

La teigne, en progression chez le hérisson, inquiète

0
Pour la première fois, la prévalence de la dermatophytose a été caractérisée dans les populations sauvages de hérissons en France. Résultat : 25 % de...
Les animaux qui partagent le point d’eau avec les zèbres sont également exposés, ce qui explique par exemple la contamination croisée des rhinocéros par l’herpèsvirus équin

L’eau, un vecteur méconnu de transmission des herpèsvirus équins

0
La vie sur Terre dépend de l’eau, qui n’est pas disponible partout en quantité suffisante. Dans les zones arides du monde, les animaux se...
Le chien possède un odorat bien plus développé que l’homme. Ses aptitudes olfactives lui permettent même de détecter des changements imperceptibles, précurseurs de la maladie. Les chiens dressés à cet effet peuvent reconnaître un cancer, prévoir une crise narcoleptique ou encore identifier une infection. Mais malgré un taux de réussite indéniable, le chien peine à trouver sa place dans le milieu médical en France

Chiens renifleurs : détecter les maladies à l’odeur

0
Le chien possède un odorat bien plus développé que l’homme. Ses aptitudes olfactives lui permettent même de détecter des changements imperceptibles, précurseurs de la...

Biomimétisme : l’innovation née de la nature ne fait pas recette en France

2
S’inspirer de la nature et du vivant, les hommes l’ont toujours fait. Il suffit de voir les avions en forme d’oiseaux, les aiguilles copiées...
Covid-19 : un an après, que sait-on de l’origine du virus ?

Covid-19 : un an après, que sait-on de l’origine du virus ?

0
Un an après les débuts de la pandémie de Covid-19, les hypothèses se bousculent encore sur l’origine du virus Sars-CoV-2. Les chercheurs n’ont toujours...
Le nouveau coronavirus (Sars-CoV-2) s’est répandu comme une traînée de poudre chez les populations humaines à travers le monde. Mais en parallèle, certaines espèces animales se sont également montrées réceptives à la coronavirus disease 2019 (Covid-19). Une nouvelle étude explique l’infectivité du virus qui varie selon les individus et les espèces.

Covid-19 : comprendre l’infectivité du Sars-CoV-2 chez l’homme et l’animal

0
Le nouveau coronavirus (Sars-CoV-2) s’est répandu comme une traînée de poudre chez les populations humaines à travers le monde. Mais en parallèle, certaines espèces...
le virus Reston devrait être considéré comme un agent pathogène des animaux de rente avec un potentiel zoonotique, susceptible d’infecter d’autres mammifères dont l’homme

Risque zoonotique : l’ebolavirus Reston peut infecter les porcs… et l’homme

0
La pathogénicité du virus Ebola Reston chez le porc se précise, avec une nouvelle étude qui établit une transmission viable intra-espèce. Les autorités sanitaires...
Confinement: Une nouvelle étude souligne leur rôle vital et incite les instances médicales à envisager une place pour les animaux dans les hôpitaux et les maisons de retraite.

Nos compagnons à poils, ces héros du confinement

0
En l’absence de contact social interhumain, pendant cette année noire, les animaux de compagnie à poils et à plumes ont apporté un réconfort indispensable...

Autres articles