La surveillance des zoonoses chez la roussette

Vetitude.fr | Le

Si la pandémie actuelle COVID-19 nous a appris une chose, c’est que la surveillance des maladies zoonotiques chez des vecteurs et hôtes potentiels est cruciale pour anticiper ce genre d’évènement.

La surveillance des zoonoses chez la roussetteDes scientifiques de l’Université d’Adélaïde ont ainsi cherché à surveiller des populations locales de chauves-souris, spécifiquement des roussettes à tête grise qui ont élu domicile en 2010 en Australie-Méridionale, et pouvant notamment être porteuses de paramyxovirus (Hendra, Cedar et Tioman) et de rhabdovirus (lyssavirus de chauve-souris australienne).

Le virus Hendra est transmis aux chevaux puis aux humains par des gouttelettes aéroportées provoquant des maladies respiratoires aiguës et la mort alors que les humains et autres animaux doivent être mordus ou égratignés par un porteur pour contracter le lyssavirus qui provoque chez l’homme des maladies graves, notamment la paralysie, le délire, les convulsions et la mort.

Les scientifiques détaillent trois années de recherches, et découvrent chez la population de roussettes des anticorps contre les virus Hendra, Cedar et Tioman, ce qui signifie qu’ils ont été exposés à un certain stade de leur vie. En revanche, aucun signe d’une exposition au lyssavirus. Une bonne nouvelle !

Menacées, les roussettes à tête grise jouent un rôle essentiel dans les écosystèmes, contribuant à la pollinisation à grande échelle et à la dispersion des graines. Porteurs de maladies, souvent sans symptômes, il est important d’évaluer les risques qu’ils représentent pour la santé humaine.

 

Partager cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Plus dans Sanitaire
Les rats cohabitent avec les humains depuis toujours, et il en va de même pour leurs pathogènes. Bactérie, virus, parasites… plusieurs ont même évolué pour infecter l’humain.
Les zoonoses du rat

Les rats cohabitent avec les humains depuis toujours, et il en va de même pour leurs pathogènes. Bactérie, virus, parasites…...

Fermer