Rage des chiroptères : premier cas détecté dans l’Oise

Vetitude.fr | Le

L’Institut Pasteur a confirmé, le 10 juin 2015, un cas de rage chez une chauve-souris malade, trouvée sur la commune de Gouvieux, au sud du département de l’Oise.

Les deux personnes qui ont découvert l’animal et l’ont manipulé ont été immédiatement dirigées vers le centre antirabique du département, au sein de l’hôpital de Compiègne, pour suivre un traitement préventif. Chaque année, quelque 17 millions de personnes dans le monde reçoivent ainsi un traitement après une exposition à des animaux soupçonnés d’être contaminés par le virus rabique.

chauve_sourisEn France, les cas de rage autochtones ne sont plus observés que chez les chiroptères. Ainsi, sur plus de deux mille chauves-souris analysées depuis 1989, une soixantaine de cas ont été détectés via le réseau national de surveillance. Chez l’homme, le dernier cas de rage acquise sur le territoire français métropolitain remonte à 1924. Toutefois, en 2008, une personne a été contaminée en Guyane, sans doute à la suite d’une morsure de chauve-souris. Mais au final, la transmission de la rage des chiroptères à d’autres espèces, dont l’homme, reste très rare en Europe.

Dans ce contexte, la préfecture de l’Oise rappelle les consignes de sécurité qui s’appliquent lors de la découverte de chauves-souris malades, blessées ou mortes. Ces animaux protégés ne doivent pas être attrapés ni touchés ni manipulés. En revanche, leur découverte doit être signalée auprès de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP).

La rage vulpine, quant à elle, est éradiquée en France depuis 2001. Les seuls cas de rage animale confirmés ces dernières années dans l’Hexagone sont liés à l’importation illégale de chiens ou de chats provenant de pays où la maladie est endémique, comme en Afrique du Nord.
Au niveau international, la rage canine* continue de tuer 160 personnes chaque jour, soit quelque 59 000 victimes par an, pour un coût estimé à 7,6 milliards d’euros.

La prochaine journée mondiale contre la rage aura lieu le 28 septembre 2015. Un programme de vaccination à l’échelle de la planète et concernant les chiens sera lancé en fin d’année et porté par l’OIE.

 

* http://journals.plos.org/plosntds/article?id=10.1371/journal.pntd.0003709

 

Partager cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Plus dans Actualité
Myxomatose : Le virus, souvent mortel pour le lapin, affecte peu l’homme. Des chercheurs ont découvert qu'il empêche la réaction du greffon contre l’hôte
Utiliser le virus de la myxomatose du lapin pour sécuriser les greffes humaines de moelle osseuse

Le virus du myxome, s’il se révèle souvent mortel pour le lapin, n’affecte guère l’homme lorsqu’il y est exposé. Or...

Fermer