Lutte contre les zoonoses : un projet de trois ans mené à bien au Cambodge

Vetitude.fr | Le

Depuis fin 2012, les équipes d’Agronomes et vétérinaires sans frontières (AVSF) et de Merial collaborent à un programme de santé animale et publique qui vise à développer les productions animales et à réduire l’impact des zoonoses dans six villages au sud-est du Cambodge. Ce projet concret, mené pendant trois ans au profit des habitants de cette région rurale, s’est concentré sur la prévention des maladies zoonotiques et la formation des éleveurs aux bonnes pratiques. Au bilan, des améliorations notables sont au rendez-vous.

 

Les deux partenaires ont mis en œuvre ce projet pour répondre aux insuffisances en matière de sécurité sanitaire, au faible taux de vaccination et de déparasitage du bétail, et à l’inadéquation de l’alimentation dans les élevages au sud-est du Cambodge, une zone rurale particulièrement pauvre. Fort d’une expérience de plus de vingt ans dans ce pays d’Asie, AVSF s’est associé au laboratoire Merial, leader mondial en santé animale, pour améliorer tant l’état sanitaire et la productivité du cheptel que la santé des villageois, créant ainsi les conditions nécessaires au développement socio-économique de cette région. La lutte contre les zoonoses était au cœur de leur collaboration.

Encadrés par un vétérinaire de district et par sept agents de santé animale recrutés parmi les villageois, 105 éleveurs de six villages de la province de Prey Veng ont pu bénéficier de ce programme. Des campagnes de vaccination et de déparasitage du bétail ont concerné les élevages traditionnels de poulets, de porcs et de bovins. Au total, environ 12 200 poulets, quelque 900 porcs et plus de 300 bovins ont été vaccinés et traités contre les parasites. Les villageois ont été formés aux techniques d’élevage et sensibilisés à l’application de mesures de prévention et de biosécurité. Pour développer le partage de ces bonnes pratiques, des visites d’échanges ont été organisées entre les éleveurs.

Le dispositif global a permis d’améliorer l’état sanitaire des populations animales et, en parallèle, d’augmenter de 30 à 50 % les revenus de 350 familles. Dans les élevages de poulets, la morbidité a reculé de 31 % et la mortalité de 19 %. Une baisse de 16 % du taux de morbidité a été observée chez les porcs et de 14 % chez les bovins. En moyenne, les foyers ont augmenté leurs cheptels de 4 porcs et de 176 poulets. Les éleveurs ont en outre été formés à des solutions économiques vitales pour leur activité comme la commercialisation groupée de leurs productions, le microcrédit ou encore l’épargne. Enfin, pour pérenniser ces bons résultats et offrir aux villageois un accès durable aux produits nécessaires à leur élevage, une pharmacie vétérinaire locale a même été ouverte. Attirant une quarantaine de clients par mois, sa fréquentation connaît une hausse constante.

Dans le cadre du volet santé publique du programme, une campagne de vaccination contre la rage, véritable fléau national, a permis d’immuniser plus de 2 000 chiens. En Asie, la rage est responsable de plus de 30 000 morts par an. Dans cette partie du monde, l’OMS estime que 2,5 milliards de personnes sont à risque. Au Cambodge, la circulation du virus rabique est intense. Les décès dus à la maladie représentent 1,3 % des cas mortels de rage humaine dans le monde entier. Depuis sa création en 1995, l’Institut Pasteur du Cambodge (IPC) a fourni un traitement antirabique après morsure à plus de 175 000 personnes.

Afin de consolider les résultats obtenus par le projet dans les six villages de la province de Prey Veng, AVSF et Merial ont prolongé leur collaboration en 2016, pour une quatrième année.

 

http://www.avsf.org/fr/posts/2025/full/sante-animale-et-sante-publique-au-cambodge


 

Partager cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Plus dans Sanitaire
La levée de la zone de restriction mise en place dans le sud-ouest de la France, dans le cadre de la stratégie de lutte contre l'influenza aviaire hautement pathogène, intervient aujourd’hui, 15 septembre 2016
Influenza aviaire : la zone de restriction est levée, malgré quatre foyers résiduels

La levée de la zone de restriction mise en place dans le sud-ouest de la France, dans le cadre de...

Fermer