Le rôle des laboratoires vétérinaires dans le dépistage sérologique Covid-19

Vetitude.fr | Le

Les laboratoires vétérinaires se mobilisent dans la lutte contre le Covid-19 en proposant notamment des tests de dépistage par PCR depuis le 5 avril. L’Académie vétérinaire de France appelle également à la mobilisation pour la réalisation de tests sérologiques.

 

Le rôle des laboratoires vétérinaires dans le dépistage sérologique Covid-19Depuis deux décrets des 5 et 14 avril, les laboratoires et entreprises vétérinaires peuvent participer au dépistage du coronavirus SARS-CoV-2 en effectuant des tests RT-PCR Covid-19 et produire des réactifs PCR Covid-19.

A ce jour, le corps vétérinaire peut proposer 20 000 tests par jour soit un total de 300 000 tests par semaine. Sur 70 laboratoires vétérinaires, une quarantaine ont déjà été sollicités et trois entreprises ont obtenu l’agrément du centre national de référence (Institut Pasteur) pour leurs tests RT-PCR.

Afin de renforcer cette mobilisation, l’Académie vétérinaire de France a demandé, le 28 avril, que ces mêmes établissements soient sollicités dans la réalisation et la production de tests sérologiques Covid-19, comme c’est déjà le cas en Italie et en Allemagne.

Les laboratoires vétérinaires sont en effet bien armés pour la situation. Tous accrédités en sérologie, ils ont la particularité de disposer d’automates pouvant traiter de grandes quantités de prélèvements et de dispositifs « ouverts ». A contrario, les laboratoires de biologie médicale ne possèdent des machines ne fonctionnant qu’avec les tests de certains fabricants (dispositif « fermé »).

Ainsi, les laboratoires vétérinaires pourraient faire jusqu’à 80 000 tests sérologiques par jour, soit 500 000 par semaine. Et les entreprises vétérinaires pourraient quant à elles produire plus d’un million de tests sérologiques par semaine.

L’Académie vétérinaire de France appelle à la mobilisation par les pouvoirs publics des établissements producteurs de réactifs vétérinaires et des laboratoires vétérinaires départementaux pour accroître substantiellement le potentiel de réalisation de tests sérologiques.

Le dépistage sérologique présente un intérêt particulier dans l’évaluation de l’immunité collection de la population française, une information capitale pour la stratégie de sortie de confinement du pays.

 

 

Partager cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Plus dans Actualité
Covid19: L’étude des coronavirus chez l’animal peut-elle éclairer la gestion de la situation actuelle ?
Covid19: L’étude des coronavirus chez l’animal peut-elle éclairer la gestion de la situation actuelle ?

Si le COVID-19 n’a fait son apparition qu’à la fin de l’année 2019, les coronavirus sont une source de maux...

Fermer