Identification canine : après l’Angleterre, Pays de Galles et Ecosse adoptent la puce obligatoire en 2016

Vetitude.fr | Le

La gestion des chiens perdus et errants coûte aux contribuables britanniques et aux associations de protection animale 33 millions de livres par an, soit plus de 45 millions d’euros. Dans ce contexte, l’identification canine par micropuce est plébiscitée outre-Manche pour des raisons de bien-être animal, mais aussi pour responsabiliser davantage les propriétaires de chiens.

 

En vertu des nouvelles lois de février 2015 en Angleterre (Microchipping of Dogs England Regulations 2015), tous les chiens âgés de plus de huit semaines devront obligatoirement être équipés d’une micropuce d’ici au 6 avril 2016. De son côté, le gouvernement gallois vient lui aussi de rendre obligatoire l’identification canine par transpondeur d’ici au printemps 2016, en accord avec le calendrier anglais. L’Écosse vient juste de s’aligner sur ses deux voisins, ce qui permettra d’harmoniser les normes dans tout le Royaume-Uni.

pippalou_morguefile.comLes chiens devront donc être pucés et enregistrés avec les coordonnées de leurs détenteurs. Ces derniers, éleveurs compris, seront tenus de mettre à jour ces informations, qui suivront le chien durant toute sa vie. Il sera exigé de toute personne pratiquant l’élevage canin de faire pucer ses chiots avant leur vente ou leur cession à d’autres détenteurs. Les chiens importés devront également être porteurs d’une micropuce électronique.

La seule dérogation possible à l’implantation d’une micropuce chez un animal est une contre-indication médicale, attestée par un certificat vétérinaire.

Pour se mettre en règle avec les nouvelles exigences, les propriétaires ou les détenteurs peuvent faire pucer leurs chiens gratuitement, dans une quarantaine de structures réparties à travers le pays. Beaucoup de vétérinaires offrent également l’implantation du transpondeur, de même que plusieurs associations de protection animale et certaines autorités locales.

Si un chien est contrôlé non pucé après l’entrée en vigueur de la loi, son détenteur recevra un avertissement exigeant de mettre son animal en règle, et devra faire face à des poursuites pénales et à une amende de 500 £ (700 €) s’il ne tient pas compte de ce rappel.

bree and Rosey at the beach 076En outre, depuis le 24 février 2015, toute personne qui constate un effet indésirable consécutif à l’implantation d’un transpondeur électronique (microprocesseur défectueux, migration, réaction anormale chez l’animal, etc.) doit le notifier via le Microchip adverse event reporting scheme, géré par le Veterinary Medicines Directorate (VMD). Dans ce cadre, les vétérinaires sont en première ligne, de même que pour faire passer le message auprès de leurs clients.

 

 

Partager cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Plus dans Animaux de compagnie
Carnivores domestiques : les voyages en Europe soumis à de nouvelles règles depuis fin décembre

La nouvelle réglementation sur les voyages avec des carnivores domestiques (chiens, chats, furets) au sein de l’Union européenne est entrée...

Fermer