Grippe A (H1N1) : l’infection de l’homme par l’animal domestique inquiète les propriétaires en Inde

Vetitude.fr | Le

 

La World Small Animal Veterinary Association (Wsava) a émis un avis consultatif pour aider les vétérinaires indiens à rassurer les propriétaires d’animaux domestiques, face à la pandémie d’influenza A (H1N1) 2009 qui sévit actuellement dans tout le pays. Le risque d’abandons de milliers d’animaux, par peur de la transmission du virus, préoccupe en effet la Wsava.

 

Gregor_Youger_Crawford_Market_PetsPlus de 30 000 cas d’infection par le virus grippal H1N1 2009 sont rapportés depuis le début de la pandémie en Inde. Au 15 mars, 1 731 décès étaient recensés, selon les derniers chiffres du ministère de la Santé indien. Et le nombre de cas continue d’augmenter, en particulier dans les grandes métropoles, dépassant les records enregistrés en 2009. En outre, le virus influenza A (H1N1) pdm09 (appelé à tort grippe porcine) semble avoir muté* en Inde en une souche encore plus virulente.

 

Après s’être propagé du porc à l’homme, ce virus se transmet principalement via les contacts entre personnes infectées. Mais selon les dernières études publiées, il peut désormais infecter les chiens, les chats et les furets domestiques, et c’est bien là le problème. L’épidémie inquiète les propriétaires d’animaux de compagnie. Si certains sont préoccupés par le risque de contamination pour leurs animaux, ils sont beaucoup plus nombreux à craindre de contracter le virus par leur intermédiaire, allant jusqu’à envisager d’abandonner leurs animaux pour protéger leur famille.

 

Sushovanbasak_1280px-A_man_playing_with_his_pet_beside_Balananda_Brahmachari_Sebayatan_-_105-2_Raja_Dinendra_Street_-_KolkataP1080609En réalité, le risque d’infection par le virus H1N1 2009 via les animaux de compagnie est extrêmement faible. Ce qui préoccupe la Wsava, ce sont plutôt les conséquences pour le bien-être de milliers d’animaux si leurs propriétaires décident effectivement de les abandonner. Son avis consultatif vise ainsi à aider les vétérinaires, en Inde et potentiellement dans d’autres pays, en leur fournissant les informations dont ils ont besoin pour éduquer et rassurer leurs clients efficacement.

 

Aussi connue sous le nom de grippe mexicaine, la pandémie d’influenza H1N1 2009 continue à circuler dans le monde entier, au gré des conditions favorables à sa progression, où elle a déjà tué environ deux cent mille personnes.

 

* Kannan Tharakaraman et coll. Influenza surveillance: 2014-2015 H1N1 “Swine”-Derived Influenza Viruses from India, 2015, Cell Host & Microbe, http://dx.doi.org/10.1016/j.chom.2015.02.019.

 

 

Partager cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Plus dans Actualité
Abattage : Bruxelles est appelée à réagir face aux infractions au règlement européen

  L’Intergroup on the Welfare and Conservation of Animal du Parlement européen, lors de sa 310e session à Strasbourg, a...

Fermer