France vétérinaire … international

Vetitude.fr | Le

France vétérinaire international, son fonctionnement a été actualisé par l’arrêté du 13 janvier 2011 publié au journal officiel du 29 mai dernier qui entérine plusieurs modifications du GIP.

Ses membres sont :
― l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments ;
― l’Association française des directeurs et cadres de laboratoires vétérinaires publics d’analyses ;
― le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement ;
― l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort ;
― l’Institut d’enseignement supérieur et de recherche en alimentation, santé animale, sciences agronomiques et de l’environnement, VetAgro Sup ;
― l’Ecole nationale vétérinaire, agroalimentaire et de l’alimentation Nantes-Atlantique, Oniris ;
― l’Ecole nationale vétérinaire de Toulouse ;
― l’Institut de formation des personnels du ministère de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire ;
― la coopération vétérinaire privée française à l’international,
―L’Etat ( le ministère de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire et le ministère des affaires étrangères et européennes).

Ce GIP a pour objet « la promotion, la coordination et la mobilisation de l’offre française d’expertise et de formation vétérinaires à l’international ».
Ses missions sont notamment les suivantes :
― promouvoir, participer à ou assurer la mise en œuvre de l’expertise vétérinaire à l’international ;
― promouvoir à l’étranger les formations initiales et continues proposées par chaque membre ;
― assurer l’expertise nécessaire à l’élaboration d’actions de formation à l’international ou à la création de modules de formation spécifiques adaptés à la demande étrangère ou destinés à ses membres, en particulier dans le domaine de la production et de la santé animales en régions chaudes ;
― contribuer à la recherche de stages à l’étranger pour les étudiants des écoles vétérinaires françaises et favoriser l’accueil en France d’étudiants, d’enseignants et de stagiaires étrangers ;
― assurer une veille sur les demandes et les appels d’offres portant sur des prestations d’expertise et de formation vétérinaires et en assurer la diffusion auprès des membres ;
― faciliter la préparation des réponses aux appels d’offres internationaux dans le domaine vétérinaire et participer au montage des dossiers de soumission ;
― contribuer aux partenariats scientifiques et techniques internationaux, en particulier dans le cadre des émergences en santé publique vétérinaire ;
― développer toutes actions et tous outils de valorisation des connaissances et contribuer à des études et recherches en lien avec ses activités.

L’éventuel renouvellement de la convention GIP aura lieu avant le 31 décembre 2014.

Partager cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Plus dans Actualité
500.000 tonnes de viandes clonées importées, sous silence

Fermer