Fièvre catarrhale ovine (FCO) : cinq cas bovins suspects détectés dans la Sarthe

Vetitude.fr | Le

La préfète de la Sarthe a annoncé, le 13 septembre au soir, cinq cas suspects de FCO chez des bovins présentés lors de la 79e foire des quatre jours du Mans. Des analyses complémentaires sont en cours. Ces suspicions interviennent dans le cadre des prélèvements réalisés sur 135 des 900 animaux présents à ce rassemblement. Ils venaient notamment de l’Allier, le département où a été confirmé le 11 septembre un cas de fièvre catarrhale ovine chez un bélier issu d’un élevage d’ovins et de bovins. (lire notre article)

Fievre catarrhale ovineDans la zone de protection et de surveillance qui s’étend sur un rayon de 150 km autour du foyer de FCO du sud de l’Allier, 4,6 millions de bovins, 700 000 ovins et 160 000 caprins sont recensés. Par mesure de précaution, les animaux provenant de ce périmètre ont fait l’objet de prélèvements au Mans, mais aussi d’un traitement de désinsectisation, à l’instar de tous ceux présentés à la foire des quatre jours. Aucun d’eux ne pourra participer à d’autres rassemblements ou concours. Ainsi, ils sont notamment interdits de Space cette année, le Salon international de l’élevage, qui ouvre ses portes demain à Rennes.

Le ministre sarthois de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, avait fait le déplacement au Mans, notamment pour assister au concours national charolais, mais son allocution n’a pas réussi à rassurer les éleveurs, inquiets des conséquences de la maladie sur les flux d’exportation de la viande française. Néanmoins, selon la Direction générale de l’alimentation, des négociations avec un certain nombre de pays tiers sur les conditions sanitaires à l’export ont déjà eu lieu. En outre, le ministre prendra contact avec ses homologues européens et avec les commissaires à la santé et à l’agriculture afin de les informer de la situation sanitaire et des mesures de gestion mises en œuvre en France.

Dans l’attente des résultats définitifs, les cinq bovins concernés ont regagné leur élevage hier soir pour y être placés en quarantaine.

En outre, dès dimanche, un arrêté était publié pour délimiter officiellement les zones concernées : lire l’arrêté

 

 

Partager cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Plus dans Animaux de rente
27 bovins et 6 ovins se sont révélés porteurs du virus de la FCO. Dans un rayon de 2 km autour de cette exploitation, 14 animaux positifs ont également été identifiés
La fièvre catarrhale ovine (FCO) de sérotype 8 est de retour en France

Un foyer de fièvre catarrhale ovine (FCO) vient d’être confirmé dans le département de l’Allier, en Auvergne, dans la commune...

Fermer