Fêtes de fin d’année : contrôles renforcés sur les denrées alimentaires

Vetitude.fr | Le

Comme chaque année, le ministère de l’Agriculture renforce les inspections sanitaires dans le cadre des fêtes de fin d’année. Dès aujourd’hui et jusqu’au 11 janvier 2013, quelque 4 000 agents du ministère vont assurer les contrôles en matière de sécurité sanitaire des aliments.

 

Cette opération annuelle d’inspection est traditionnelle en cette période de forte demande de produits “festifs”. Sont visés les établissements de production, de transformation et de commercialisation de coquillages, du gibier et de denrées de fête (traiteurs, volailles, palmipèdes et foies gras), ainsi que le transport et l’entreposage de ces produits.

La surveillance est facilitée depuis la réforme des Directions départementales de la protection des populations (DDPP ou DDCSPP), placées dorénavant sous l’égide de la Direction générale de l’alimentation (DGAL) et de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Les contrôles sur le respect des règles d’hygiène, de sécurité et de qualité des produits conduisent chaque année à l’ouverture de procédures administratives ou judiciaires contre les établissements qui ne respectent pas la réglementation en matière sanitaire, voire au niveau de l’étiquetage. Parmi les manquements relevés, des pratiques interdites comme la “remballe” ou l’aspersion des coquillages sont observées.

En 2011, 167 procès-verbaux d’infraction ont été rédigés, et 281 mises en demeure adressées à des exploitants pour se mettre en conformité avec la réglementation en vigueur, principalement en restauration commerciale et distribution-métiers de bouche.

 

Pour plus d’informations :

http://alimentation.gouv.fr/fetes-de-fin-d-annee-controles

Bilan 2011 : http://alimentation.gouv.fr/controles-fetes

 

© BN

 

Partager cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Plus dans Sanitaire
La politique sanitaire française

Faire sortir les vétérinaires des abattoirs, c'est prendre des risques sanitaires importants.

Fermer