Carnivores domestiques : les voyages en Europe soumis à de nouvelles règles depuis fin décembre

Vetitude.fr | Le

La nouvelle réglementation sur les voyages avec des carnivores domestiques (chiens, chats, furets) au sein de l’Union européenne est entrée en vigueur le 29 décembre 2014. Depuis cette date, le nouveau passeport est requis, et l’âge de la vaccination contre la rage est fixé à 12 semaines au minimum.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA> Pour venir en France avec un chien, un chat ou un furet, trois conditions s’imposent au propriétaire européen à partir du 29 décembre :

  • faire identifier son animal par une puce électronique ;
  • le faire vacciner contre la rage à 12 semaines d’âge au minimum (une primovaccination n’est valide qu’après un délai postvaccinal de 21 jours au moins) ;
  • disposer du nouveau passeport qui atteste de la vaccination antirabique (mention des dates de début et de fin de validité) et de l’identité de l’animal (données désormais sécurisées grâce à l’apposition, par le vétérinaire, d’un film plastifié qui empêche toute falsification). Toutefois, les passeports délivrés antérieurement restent valables et n’ont pas à être remplacés.

À partir de six chiens, chats ou furets, trois mesures supplémentaires s’appliquent : examen clinique de moins de 48 heures, certificat officiel Traces, moyen de transport autorisé. Dans ce cadre, une dérogation est prévue pour la participation à une exposition ou à un concours sportif si les animaux ont plus de six mois et si leur propriétaire dispose d’un document prouvant son inscription à la manifestation.

Les chiens de première catégorie sans pedigree ne sont pas autorisés à entrer en France. Ceux de deuxième catégorie avec pedigree (ou sans pour le rottweiler) sont tolérés mais soumis à des conditions strictes d’entrée et de détention incompatibles avec de courts séjours touristiques.

 

pedrojperez_morguefile.com> Pour se rendre dans d’autres États membres que le sien, le chien, le chat ou le furet d’un propriétaire européen devra disposer, en respectant l’ordre ci-dessous :

  • d’une puce électronique (un tatouage antérieur au 3 juillet 2011 et lisible reste valable) ;
  • d’une vaccination antirabique valide, effectuée à 12 semaines d’âge au minimum (primovaccination et rappels à jour) ;
  • du nouveau passeport, délivré et renseigné par un vétérinaire habilité.

 

En Irlande, au Royaume-Uni, en Finlande ou à Malte, il sera également demandé, pour les chiens :

  • un traitement contre l’échinococcose effectué dans les 120 à 24 heures avant l’arrivée, le vétérinaire faisant figurer la date et l’heure dans le passeport ;
  • l’utilisation d’un moyen de transport agréé, c’est-à-dire non privé (Royaume-Uni et Malte).

 

chien 7À partir de six carnivores domestiques, les trois mesures supplémentaires vues plus haut s’appliquent, ainsi que leur dérogation pour les expositions et autres concours.

Au final, tout propriétaire en infraction par rapport à ces dispositions peut se voir signifier, à ses frais, le renvoi de l’animal vers son pays de provenance, sa mise en quarantaine, voire son euthanasie.

 

 

 

Partager cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Plus dans Animaux de compagnie
Les deux premières “ maisons SPA ” viennent d’ouvrir

À Valence, dans la Drôme, et à Ajaccio, en Corse du Sud, deux nouveaux lieux de rencontre en centre-ville proposent...

Fermer