Berger d’Auvergne : un chien du Massif central à redécouvrir

Vetitude.fr | Le

Chien de troupeau, de garde, de chasse, telles étaient les qualités du chien de berger qui peuplait autrefois l’Auvergne, mais aussi tout le Massif central. Réputé pour son intelligence, il a pourtant peu à peu cédé la place au border collie. Dès le milieu des années 80, sa population a fortement régressé pour quasiment disparaître au début de l’an 2000.

 

image-3Cette race “à tout faire”, aujourd’hui au bord de l’extinction, a été officiellement redécouverte en mai 2014 dans quelques fermes auvergnates. L’Association de sauvegarde du chien berger d’Auvergne, créée en novembre dernier, a besoin de soutien et lance notamment un appel aux vétérinaires auvergnats. En effet, ils sont en première ligne pour croiser, lors de leurs visites dans les fermes de la région, ce type de chiens. C’est pourquoi l’association les invite, s’ils rencontrent sur le terrain un chien typé berger d’Auvergne, à noter son nom, son âge, son sexe, ainsi que les coordonnées du propriétaire et de les envoyer par courriel.

De même, toute personne susceptible de posséder un chien de type berger d’Auvergne est invitée à contacter l’association, pour permettre la survie de cette race canine en voie de disparition.

Contact : Julien Souvignet, 06 85 38 42 58, souvignet_julien@orange.fr

Pour en savoir plus : http://chienbergerdauvergne.jimdo.com/

 

Description du berger d’Auvergne

> Taille : moyenne, environ 50 cm au garrot.

> Poids : autour de 20 kg pour la femelle, près de 23 kg pour le mâle.

image-2

> Morphologie : typique des chiens de berger français, avec une construction légère à assez robuste. La tête est longue, le crâne plutôt étroit et le museau fin à tendance conique. Le stop est léger, les oreilles tombantes à semi-tombantes. Les yeux ronds sont jaunes, orangés ou noisette selon la couleur de la robe, les lèvres peu pendantes. Le corps est équilibré, un peu plus long que haut. La queue est longue et bien incurvée, parfois naturellement courte, les ergots sont fréquents.

> Robe : le plus souvent le poil est court à très court, dense, voire mi-long avec des franges aux membres. Le poil dur est rare. Les couleurs sont variées : de fauve clair à fauve fortement charbonné, quelquefois bringé, noir, marron, noir et feu, avec ou sans blanc qui reste minoritaire. Près de la moitié des chiens sont porteurs du gène merle, qui s’exprime dès la naissance. Il n’agit que sur le noir et le marron, donnant à la robe une apparence de patchwork qui a valu à ces chiens d’être comparés à des hyènes.

 

 

Partager cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Plus dans Animaux de compagnie
En quatorze ans, onze cas de rage ont été importés en France, tous liés à des animaux contaminés à l’étranger. La maladie est encore présente dans une centaine de pays
Rage canine : nouvelle campagne ministérielle pour prévenir l’introduction de la maladie en France

La France est indemne de cas autochtones de rage depuis 2001, mais pas de cas importés : le dernier en date,...

Fermer