Berger allemand : la stérilisation précoce est associée à une fréquence accrue des troubles articulaires et urinaires

Vetitude.fr | Le

Selon une étude* menée par des chercheurs de l’université de Californie (UC Davis), la stérilisation des chiens de race berger allemand avant l’âge d’un an triple le risque de développer une ou plusieurs affections articulaires, comme la déchirure ou la rupture du ligament croisé crânial et la dysplasie de la hanche ou du coude. En pratique, le seul fait de repousser la stérilisation dans cette race au-delà de la première année, tant chez les mâles que chez les femelles, réduit significativement ce risque.

 

Berger allemand sterilisationL’objectif de cette étude était d’évaluer statistiquement les relations entre la stérilisation à des âges différents et l’apparition de troubles des articulations et de cancers dans cette race canine. Sur une période de quatorze ans et demi, les chercheurs ont analysé les dossiers médicaux de 1 170 chien de race berger allemand, stérilisés ou non, hospitalisés pour des troubles articulaires, urinaires, ou pour des cancers (ostéosarcome, lymphome, angiosarcome, mastocytes) auparavant associés à la stérilisation. Ces différentes affections ont été suivies chez les chiens atteints jusqu’à l’âge de huit ans, et jusqu’à onze ans pour les femelles présentant des tumeurs mammaires. Elles ont présenté un intérêt particulier pour l’étude, car la stérilisation élimine les hormones sexuelles mâles et femelles qui jouent un rôle clé dans le processus de fermeture des plaques de croissance osseuse, perturbant ainsi l’alignement des articulations chez certains animaux. Les chiens ont été classés en cinq groupes : non stérilisés, stérilisés avant 6 mois, stérilisés entre 6 et 11 mois, stérilisés entre 12 et 23 mois (un an) ou stérilisés entre 2 et 8 ans.

Les résultats montrent que seulement 7 % des mâles entiers et 5 % des femelles non stérilisées ont présenté un ou plusieurs troubles articulaires, par opposition à 21 % chez les mâles castrés et 16 % chez les femelles stérilisées avant l’âge d’un an. Le trouble articulaire associé le plus spécifiquement à la stérilisation précoce est la déchirure du ligament croisé crânial, plutôt que la dysplasie de la hanche.

Une tumeur mammaire a été diagnostiquée chez 4 % des chiennes non stérilisées seulement, par rapport à moins de 1 % chez les femelles stérilisées avant leur première année. L’incidence des autres cancers suivis est restée similaire dans les cinq groupes de chiens. En revanche, une incontinence urinaire a été diagnostiquée chez 7 % des femelles stérilisées avant un an, alors que cette affection a épargné les femelles non stérilisées.

Ces résultats, qui associent significativement l’augmentation des troubles articulaires et urinaires à une stérilisation précoce, devraient permettre de définir l’âge le plus adéquat pour réaliser la castration chez le berger allemand et réduire les risques associés.

 

* Neutering of German Shepherd Dogs: associated joint disorders, cancers and urinary incontinence, Benjamin L. Hart, Veterinary Medicine and Science, mai 2016, http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/vms3.34/full

 

 

Partager cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Plus dans Animaux de compagnie
Avec le permis canin, une nouvelle étape est franchie, et de nombreuses voix s’élèvent pour protester contre la contribution financière prévue : 100 € à la charge du maître, plus une taxe annuelle de 40 €
À Berlin, détenir un chien passe désormais par l’obtention d’un permis canin

Dans la capitale allemande, les futurs acquéreurs d’un chien devront d’abord obtenir un permis de détention, délivré à la suite...

Fermer