Acquérir un animal de compagnie, c’est aussi une affaire de budget, soulignent les vétérinaires québécois

Vetitude.fr | Le

« Pour seulement 4 à 6 $ par jour, assurez mon bien-être et ma santé… je le mérite ! » C’est en ces termes que l’Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux (AMVQ) s’adresse aux nouveaux propriétaires d’un chat, d’un chien ou d’un lapin. Selon l’espérance de vie de l’espèce choisie, le nouveau-venu devrait vivre à leurs côtés jusqu’en 2028 ou 2031. Des fiches tarifaires détaillées sont proposées pour les aider à mieux budgéter leurs dépenses durant toutes ces années à partager. Pour l’association, plus de planification équivaut à moins d’abandons.

 

Pour offrir toutes les chances à leur animal, l’AMVQ prévient les nouveaux acquéreurs : il faut beaucoup d’amour, de patience, mais aussi un budget conséquent, estimé selon l’âge entre 4 et 7 $ par jour (2,5 à 4,5 €) pour les soins essentiels ou complémentaires, la prévention, voire une assurance maladie de base. Il est en outre suggéré de mettre de côté entre 3 et 10 $ par semaine pour les éventuels accidents de santé, surtout pour les seniors.

schnauzer frais veterinairesQuel que soit l’âge de l’animal, deux consultations chez le vétérinaire au minimum sont préconisées, incluant l’administration de différents vaccins chez les jeunes animaux ou un bilan sanguin complet pour les seniors, de même qu’une ou plusieurs analyses fécales pour la recherche de parasites, un traitement préventif contre les puces, l’identification et la stérilisation le cas échéant.

Côté alimentation, il est rappelé qu’il s’agit de la principale dépense annuelle pour l’entretien d’un animal. Si son coût peut varier du simple au double selon la qualité de l’aliment choisi, il est cependant souligné qu’un régime à valeur ajoutée aide à prévenir ou à gérer de nombreuses maladies, voire à réduire la fréquence de certaines interventions telles que les détartrages.

Enfin, un budget additionnel de 200 à 250 $ (130 à 165 €) est conseillé pour l’achat ponctuel ou récurrent de divers accessoires (bac, litière, collier, panier de transport, cage, jouets, shampoing, brosses, etc.).

En raison du nombre de chats et de chiens abandonnés dans les refuges du Québec, l’AMVQ recommande plutôt l’adoption. Pour l’acquisition d’un animal de race, elle suggère de s’adresser à un éleveur enregistré auprès d’une association féline ou canine reconnue ou recommandée par un professionnel digne de confiance. Là encore, entre adoption ou achat, le prix varie fortement, de 75 $ à plus de 1 000 $ (de 50 à 700 € environ) pour un chat, de 150 $ à plus de 2 000 $ pour un chien (100 à 1 300 €), de 25 $ à plus de 100 $ (16 à 65 €) pour un lapin.

Les frais vétérinaires estimés dans les fiches déclinées par espèce (“Besoins minimaux d’un chaton, d’un chat adulte, d’un chat âgé”, “Besoins minimaux d’un chiot, d’un chien adulte, d’un chien âgé”, “Besoins minimaux d’un lapereau, d’un lapin”) reposent sur le Guide tarifaire 2016 de l’AMVQ. Il revient ensuite au praticien de déterminer ce qui est le mieux pour l’animal choisi en regard du budget de ses maîtres.

Tout inclus et selon la tranche d’âge, il en coûtera donc pour répondre aux besoins essentiels d’un animal de compagnie, chaque année :

frais veterinaires chiot animalerie> chaton : pour une femelle gardée à l’intérieur 1 500 $ (1 000 €), pour un mâle gardé à l’intérieur 1 435 $ (950 €), pour une femelle ayant accès à l’extérieur 1 974 $ (1 300 €), pour un mâle ayant accès à l’extérieur 1 900 $ (1 255 €) ;

> chat adulte : pour un chat gardé à l’intérieur 1 538 $ (1 000 €), pour un chat ayant accès à l’extérieur 1 930 $ (1 265 €). Le cas échéant, il faut ajouter environ 230 $ (150 €) pour la castration d’un mâle et 290 $ (190 €) pour l’ovariohystérectomie d’une femelle ;

> chat âgé : pour un chat gardé à l’intérieur 1 617 $ (00 €), pour un chat ayant accès à l’extérieur 1 860 $ ;

> chiot : pour une femelle ou un mâle d’environ 7 kg à l’âge adulte 2 250 $ (1 500 €) ;

> chien adulte : pour une femelle ou un mâle d’environ 7 kg 2 200 $ (1 500 €). Le cas échéant, il faut ajouter quelque 338 $ (220 €) pour la castration d’un mâle et 371 $ (240 €) pour l’ovariohystérectomie d’une femelle (selon le poids) ;

> chien âgé : pour une femelle ou un mâle 2 600 $ (1 700 €) ;

> lapereau et lapin : pour un lapereau femelle 1 180 $ (775 €) pour un mâle 1 370 $ (900 €), pour un lapin adulte environ 820 $ (540 €).

 

Il ne reste plus qu’à adapter une telle initiative en France. En effet, les frais vétérinaires, par exemple, ne sont pas transposables. Les actes, outre-Atlantique, ne sont pas les moins valorisés…

 

Pour consulter les fiches : aller dans la rubrique « public » http://www.amvq.quebec

 

Partager cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Plus dans Animaux de compagnie
La Wsava a mis à jour ses recommandations en matière de vaccination des chiens et des chats, pour vétérinaires, propriétaires d’animaux et éleveurs.
Vaccination : l’Association mondiale des vétérinaires pour animaux de compagnie actualise ses lignes directrices

La World Small Animal Veterinary Association (Wsava) a mis à jour ses recommandations en matière de vaccination des chiens et...

Fermer