Grippe canine aux États-Unis : le virus asiatique H3N2 est bien en cause

  Les chercheurs des universités de Cornell et du Wisconsin sont formels : l’épizootie actuelle d’influenza A, qui a déjà touché plus d’un millier de chiens dans la région de Chicago, est due à une nouvelle souche jamais observée aux États-Unis, le sous-type H3N2 d’origine...