Les centres vétérinaires spécialisés se mobilisent pour porter secours aux phoques et otaries victimes de la hausse de la température de l’Océan pacifique, conséquences des effets du courant climatique El Niño. Il s’agit de sauver un maximum de mammifères marins.

A propos de l'auteur
L'information pour les vétérinaires