L’Union européenne possède un arsenal législatives en matière de bien-être animal, et les traités de l’UE reconnaissent l’animal comme être sensible. Denis Simonin, vétérinaire officiel à la DG santé et sécurité alimentaire à la Commission européenne, nous parle de l’état actuel des textes européens et des stratégies pour l’avenir.


Pour répondre à une demande sociétale croissante et pour promouvoir une agriculture compétitive, le ministère de l’Agriculture a lancé une stratégie pour le bien-être animal. Marie-Laure Métayer, adjointe au sous-directeur de la santé et de la protection animales (Direction générale de l’alimentation), en présente les enjeux et les priorités.

 

A propos de l'auteur
L'information pour les vétérinaires