Protection et bien-être animal dans le monde : cinq vétérinaires récompensés pour leur implication

Vetitude.fr | Le

Les WVA Animal Welfare Awards, des prix annuels qui visent à promouvoir les standards internationaux en matière de bientraitance et bien-être animal, sont organisés par la World Veterinary Association pour la deuxième année consécutive, avec le concours de Ceva Santé Animale. Cette fois encore, des vétérinaires ont été distingués, au sein de quatre grandes zones géographiques : ils exercent leur art en Suède, au Brésil, au Canada, en Chine et au Sénégal. Ce prix, doté de 5 000 €, récompense leur engagement en faveur de la protection des animaux et la promotion de bonnes pratiques en matière de bien-être animal, avec l’ambition de mettre un terme à la souffrance animale dans le monde entier. Le palmarès de l’édition 2018 a été dévoilé dans le cadre du 34e World Veterinary Congress, organisé début mai en Espagne.

 

Face à une préoccupation sociétale de plus en plus prégnante, les prix remis par la WVA visent à reconnaître et à récompenser les vétérinaires qui ont fourni des services exceptionnels et exemplaires en matière de protection et de bien-être des animaux, aux propriétaires, à leurs confrères, aux refuges et au grand public. Les WVA Animal Welfare Awards 2018 ont ainsi récompensé cinq vétérinaires œuvrant dans différents domaines : protection des ovins au Brésil, des chevaux et des ânes au Sénégal, ou encore des chats en Chine. Les lauréates suédoise et canadienne illustrent de leur côté le rôle majeur des vétérinaires en termes de sensibilisation et d’éducation des politiques, des autorités de santé publique, des médias et du grand public concernant la mise en place de normes plus strictes en faveur de la bientraitance animale.

Cette reconnaissance internationale est nécessaire pour faire prendre conscience à tous des bénéfices du bien-être animal, pour les animaux, mais aussi pour les hommes et la société. Il est en effet reconnu que les soins prodigués aux animaux peuvent avoir des retombées positives dans de nombreux domaines, notamment la santé physique et psychologique, le développement social, la réduction de la pauvreté et de la faim, la gestion des catastrophes et la durabilité environnementale. Les animaux apportent beaucoup à notre société et les vétérinaires ont pour mission première de veiller à ce que leur santé et leur bien-être restent une priorité partout dans le monde.

 

C’est ce que les cinq lauréats des WVA Animal Welfare Awards 2018 s’attachent à faire au quotidien, chacun dans sa zone d’influence.

  • Zone Europe : Pr Charlotte Berg (Suède), vétérinaire européenne, professeure en environnement et santé animale. L’élevage est son domaine d’expertise, notamment la gestion, la biosécurité et le bien-être des animaux de production, particulièrement lors de l’abattage. Elle mène aussi des recherches sur la législation et le contrôle des normes en matière de bientraitance animale. Adepte du concept One Health, le Dr Berg s’intéresse en outre à l’interface entre les animaux sauvages et les animaux d’élevage, y compris en matière de bien-être et de maladies zoonotiques.
  • Zone Amérique du Sud : Pr Adroaldo José Zanella (Brésil), professeur en bien-être animal à l’université de São Paulo. Il mène des recherches sur l’impact de l’environnement prénatal et néonatal sur le bien-être de différentes espèces animales, avec l’objectif de développer des protocoles pour améliorer la résistance des nouveau-nés. Deux autres projets majeurs occupent son équipe : la mise en place d’un protocole d’évaluation du bien-être des ovins visant à améliorer leur santé et leur productivité, et le développement de stratégies afin de réduire les accidents impliquant des ânes errants dans le nord-est du Brésil et d’améliorer leur bien-être.
  • Zone Amérique du Nord : Dr Alice Crook (Canada), professeure adjointe à l’université de l’Île-du-Prince-Édouard. Depuis 1994, elle œuvre pour développer le Sir James Dunn Animal Welfare Centre, mondialement reconnu, qui promeut le bien-être animal à travers des recherches, des formations et des services destinés aux vétérinaires, aux étudiants, au gouvernement, aux médias, ainsi qu’au grand public. Le Dr Crook s’intéresse surtout à la maltraitance des animaux et aux meilleures réponses que peuvent apporter les vétérinaires : gestion de la douleur, bonnes pratiques pour les petits et grands animaux, bien-être des chats errants et mise en place d’une législation efficace relative au bien-être animal.
  • Zone Asie : Dr Zhijuan YIN (Chine), praticienne à l’hôpital vétérinaire de Nanning Arong (province de Guangxi). Depuis dix ans, elle possède sa propre clinique vétérinaire où le bien-être animal tient une part importante au quotidien. De plus, le Dr Yin met à profit son savoir-faire pour administrer des soins et fournir des services peu coûteux aux acteurs locaux de la protection animale. Depuis 2010, elle travaille avec l’association ACTAsia à un programme de formation des vétérinaires visant à améliorer leurs compétences et leur compréhension du bien-être animal.
  • Zone Afrique : Dr Mactar Seck (Sénégal), directeur du programme Brooke en Afrique de l’Ouest, est à la tête d’une équipe qui forme les vétérinaires au Sénégal et au Burkina Faso dans le but d’améliorer leurs connaissances et leurs compétences en médecine équine, ainsi que les maréchaux-ferrants. Le Dr Seck est aussi à la tête de l’International Coalition for the Welfare of Working Equids (ICWE) qui rassemble le Brooke (Action for Working horses and donkeys), la Spana (For the working animals of the world), le World Horse Welfare et The Donkey Sanctuary. Son objectif : aider l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) à mettre en place des normes pour les équidés de travail dans les pays en développement.

 

Rendez-vous est d’ores et déjà pris pour la troisième édition des Animal Welfare Awards, qui seront attribués dans le cadre du World Vetenary Congress 2019, au Costa Rica.

 

 

 

Partager cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Plus dans Actualité
L’avis de l’Anses relatif au « bien-être animal : contexte, définition et évaluation » propose une définition qui prend en compte l’évolution des connaissances scientifiques
Bien-être animal : un concept défini par l’Anses pour servir de base à ses futures recherches et expertises

L’avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) relatif au « bien-être animal : contexte, définition et évaluation » propose...

Fermer