Bactéries pathogènes : la plupart des aliments pour chiens à base de viande crue sont contaminés

Vetitude.fr | Le

De nombreux aliments pour chiens à base de viande crue contiennent de fortes concentrations de bactéries pathogènes pouvant présenter un risque pour l’homme et les animaux, conclut une étude parue dans VetRecord. Les résultats des analyses réalisées vont ainsi à l’encontre de la tendance actuelle qui préconise un régime carné pour nourrir les animaux de compagnie.

 

Nourrir les chiens avec des aliments à base de viande crue est devenu une option courante ces dernières années, mais c’est une pratique à risque. En effet, les aliments crus du marché contiennent surtout des abats qui n’ont subi aucun traitement visant à réduire la charge microbienne. Ainsi, dans l’étude publiée par la British Veterinary Association (BVA), plusieurs micro-organismes potentiellement pathogènes ont été isolés et présentent un risque de contamination pour les propriétaires comme pour leurs animaux.

Des échantillons congelés de 60 aliments crus pour chiens, produits par dix fabricants dans différents pays (Suède, Norvège, Finlande, Allemagne et Royaume-Uni), ont été analysés afin de déterminer leur concentration en bactéries (Enterobacteriaceae, Clostridium perfringens, Salmonella et Campylobacter). Des entérobactéries ont été détectées dans tous les échantillons sans exception, indiquant une contamination fécale (notamment Escherichia coli, isolé dans environ un tiers des échantillons). En outre, 31 échantillons (52 %) contenaient des niveaux d’Enterobacteriaceae dépassant le seuil maximal fixé par la réglementation européenne, soit 5 000 bactéries par gramme. Dans 2 échantillons, la quantité de C. perfringens dépassait les 5 000 bactéries/g. Enfin, des salmonelles, responsables de zoonoses d’origine alimentaire, ont été retrouvées dans 4 échantillons (7 %) et des Campylobacter, à l’origine de gastro-entérites bactériennes, dans 3 échantillons (5 %).

Ces résultats montrent qu’il est essentiel de maintenir de bonnes pratiques d’hygiène lors de la conservation, de la manipulation et de la distribution de produits à base de viande crue, afin de limiter les risques potentiels pour la santé animale et humaine. Les propriétaires d’animaux de compagnie qui optent pour une alimentation crue doivent être conscients des risques encourus et prendre les précautions qui s’imposent, souligne la BVA. L’Association des vétérinaires britanniques déconseille en outre d’adopter un régime fait maison à base de viande crue sans avis vétérinaire préalable, afin d’éviter les carences nutritionnelles.

 

Viande crue : précautions à prendre par le propriétaire

  • Conserver la viande crue au congélateur jusqu’à son utilisation.
  • La décongeler à une température maximale de 10 °C.
  • La manipuler à l’écart de l’alimentation humaine, avec des ustensiles de cuisine distincts ou préalablement lavés.
  • Veiller aux éclaboussures, car les bactéries présentes dans les jus crus peuvent contaminer d’autres aliments ou surfaces.
  • Ne pas laisser votre chien vous lécher après avoir mangé de la viande crue.
  • Ne pas nourrir avec de la viande crue les chiens qui côtoient des nourrissons, des personnes âgées ou immunodéprimées.

 

 

 

Partager cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Plus dans Animaux de compagnie
Péritonite infectieuse féline: la PIF tue jusqu’à 1,4 % des chats atteints. Deux médicaments antiviraux montrent que la PIF peut être traitée
Péritonite infectieuse féline : un traitement antiviral humain prometteur contre la PIF chez le chat

L’émergence de maladies exotiques chez l’homme, telles que le virus Ebola ou encore le syndrome respiratoire aigu sévère (Sras), a...

Fermer