Aujeszky chez le chien : un premier cas avéré en Moselle

Vetitude.fr | Le

Une chienne épagneul de 18 mois est morte après avoir été contaminée par le virus de la maladie d’Aujeszky, transmis par un sanglier blessé au cours d’une action de chasse. Il s’agit du premier cas mortel de pseudo-rage identifié en Moselle.

 

La maladie d’Aujeszky, qui infecte les porcins, peut également contaminer les carnivores domestiques. Connue sous le nom de pseudo-rage chez le chien, elle est responsable d’une encéphalomyélite infectieuse qui évolue presque toujours vers la mort. Le tableau clinique (modifications comportementales, prurit intense, paralysie) est très proche de celui de la rage, qui est à envisager dans le diagnostic différentiel.

Les chiens de chasse sont particulièrement exposés, même si les cas de contamination restent rares. Ainsi, l’herpèsvirus en cause a fait une première victime en Moselle. Une chienne de 18 mois de la race épagneul de Münster est morte en décembre dernier après avoir été infectée lors d’une partie de chasse. Le laboratoire chargé des analyses biologiques vient seulement de rendre public le diagnostic de certitude. Après la Meuse et la Meurthe-et-Moselle, c’est le premier cas mortel de pseudo-rage en Moselle.

Un autre chien, qui présentait des symptômes similaires, a été euthanasié dans le même secteur. L’enquête est toujours en cours pour déterminer si l’animal souffrait également de pseudo-rage.

 

Partager cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Plus dans Sanitaire
Antibiorésistance : au Canada, les données bactériologiques issues des laboratoires de diagnostic en santé animale ont été identifiées comme une source d’informations sur la résistance aux antimicrobiens chez les animaux d’élevage.
Mieux lutter contre l’antibiorésistance grâce aux données des laboratoires de santé animale

L'antibiorésistance des bactéries pathogènes est une préoccupation croissante pour la santé publique comme pour la santé animale. Au Canada, les...

Fermer