Animaux de compagnie et vétérinaire : les Français considèrent la santé de leur animal comme une priorité

Vetitude.fr | Le

Selon l’enquête “Les Français et leurs animaux de compagnie”, menée par SantéVet et Ipsos pour la seconde année consécutive, les propriétaires de chiens et de chats placent la santé de leur animal en tête de leurs préoccupations. Pour les protéger, la plupart optent pour les traitements préventifs courants (lutte antiparasitaire, vermifugation et vaccination). Face à un problème de santé, leur premier réflexe est d’emmener immédiatement leur animal chez le vétérinaire. En outre, plus de la moitié des propriétaires se disent très intéressés par une prise en charge médicale 24 heures/24. Les résultats montrent également que, pour faire face aux dépenses liées aux soins de santé, nombreux sont ceux qui envisagent de contracter une assurance santé animale.

 

Un Français sur deux possède au moins un animal de compagnie. Cette enquête nationale, réalisée en février 2018 auprès d’un échantillon de mille possesseurs de chiens et de chats, montre en premier lieu qu’ils sont très attachés à leur animal. Si le critère principal de choix d’un chien est sa race (59 %), les chats sont principalement choisis pour leur apparence (37 %). Le prix, lui, n’entre pratiquement pas en ligne de compte. En moyenne, les propriétaires dépensent 619 € pour l’acquisition d’un chien (à 41 % chez un éleveur), et 222 € pour un chat (à 53 % dans un refuge, à 31 % auprès d’un particulier). Au final, 62 % ont acheté leur chien, et seulement 15 % leur chat.

Selon l’enquête, il ressort également que les propriétaires prennent soin de la santé de leur animal, classée priorité n° 1. Globalement, les chiens sont toutefois mieux soignés et mieux suivis. Ainsi, les propriétaires de chiens ont davantage recours aux soins et aux traitements préventifs que les possesseurs de chats :

  • antiparasitaires : 90 % des chiens traités versus 77 % des chats ;

  • vermifuges : 85 % des chiens versus 72 % des chats ;

  • vaccins : 85 % des chiens versus 57 % des chats.

 

La majorité des propriétaires qui font vacciner leurs animaux reviennent chaque année pour le rappel vaccinal (86 % des chiens, 73 % des chats). Quant aux traitements antiparasitaires, ils sont effectués tous les 5 à 6 mois en moyenne. En outre, 59 % des propriétaires de chiens vont chez le vétérinaire pour faire un bilan de santé annuel (37 % pour les propriétaires de chats). Généralement, les chiens vont en moyenne 1,9 fois par an chez le vétérinaire (les chats 1,1 fois) et seulement 8 % des maîtres ne sont pas venus en consultation au cours des douze derniers mois (32 % pour les possesseurs de chats).

À l’inverse, la stérilisation concerne davantage les chats que les chiens. Et parmi les 88 % de chats opérés, 40 % (versus 31 % en 2016) consomment de la nourriture adaptée aux animaux stérilisés, au lieu de 13 % pour les chiens.

Au final, les propriétaires de chiens dépensent en moyenne 211 € par an chez le vétérinaire (166 € pour les chats). Dans l’hypothèse d’un accident de santé entraînant une facture vétérinaire de plus de 1 000 €, 19 % des propriétaires de chats envisageraient de demander l’euthanasie de leur animal, face à 9 % chez les propriétaires de chiens. Dans ce contexte, 37 % des propriétaires de chiens et 29 % des propriétaires de chats considèrent l’assurance santé animale comme utile, voire très utile, pour prendre en charge les dépenses de santé. En France, seuls 7 % des foyers avec un chien et 3 % avec un chat sont assurés, versus 35 % au Royaume-Uni par exemple. L’assurance santé animale représente un budget de 30 € par an en moyenne pour un chien et de 21 € par an pour un chat, en hausse par rapport à 2016.

Par ailleurs, plus de la moitié des propriétaires seraient intéressés par une clinique vétérinaire ouverte en continu, ou par un service vétérinaire disponible 24 heures/24 pour répondre aux questions d’ordre médical.

Côté réflexe Internet, 15 % des maîtres consultent des sites dédiés en cas de souci de santé et y exposent les symptômes de leur animal (dont 30 % des propriétaires de chiens, versus 22 % en 2016). En revanche, l’attrait pour les objets connectés destinés aux animaux de compagnie reste modéré. Cependant, la balise GPS permettant de localiser son animal en temps réel suscite un certain intérêt, de même que le collier connecté pour contrôler l’état de santé et échanger avec le vétérinaire.

Il ressort également de cette enquête que 25 % des propriétaires actifs souhaiteraient pouvoir emmener leur animal (essentiellement un chien) sur leur lieu de travail, mais 78 % d’entre eux travaillent dans des entreprises qui n’acceptent pas les animaux. Lors des départs en vacances, les chiens accompagnent généralement leur maître. En revanche, la moitié des propriétaires de chats ne partent jamais en compagnie de leur animal.

 

 

Partager cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Plus dans Animaux de compagnie
Les applications cliniques actuelles et potentielles de la thérapie à base de cellules souches mésenchymateuses chez le chat sont explorées dans une étude publiée dans le Journal of Feline Medicine and Surgery
Cellules souches chez le chat : une thérapie prometteuse pour traiter plusieurs maladies félines

Les applications cliniques actuelles et potentielles de la thérapie à base de cellules souches mésenchymateuses chez le chat sont explorées...

Fermer