Génétique canine : premier modèle animal spontané de l’hypophosphatasie humaine

Une nouvelle maladie d’origine génétique, affectant le squelette du chien, vient d’être découverte par une équipe de recherche de l’université d’Helsinki. Cette affection héréditaire a été identifiée chez le chien d’ours de Carélie. Elle résulte, dans cette race canine, d’u...
Posté Le 06 Fév 2019
, Par